La vie d’ma mère ! je m’ennuie en congés !

Je suis un salaud ! C’est ce que tout le monde sait. Lumineux ? ça, je reconnais que j’ai un mal fou à le prouver !

Depuis deux mois, je suis en congés techniques. C’est à dire que l’entreprise pour laquelle je travaille a décidé de se passer de moi. Parce que je suis trop bon à ce que je fais (à ce qu’il paraît). Tellement bon que de temps en temps, on décide de voir comment ça se passerait sans moi.

Du coup, ça fait deux mois que l’immeuble où se trouve mon bureau ne s’est pas écroulé. J’ai même laissé pousser ma barbe, pour me rapprocher d’une cellule djihadiste et dynamiter une partie du bâtiment, mais que nenni ! Même les frères musulmans ne veulent pas fraterniser avec moi.

Bon ça va ? trop de « je », trop de « de moi » ? Patience ! Plus les préliminaires sont longs, plus la chatte est mouillée non ?

Bah oui, l’histoire de la chatte un jour de pluie ! T’as un arbre, avec sur la même branche, un ver de terre, un oiseau et une chatte. Donc chaîne alimentaire oblige, la chatte attend que l’oiseau bouffe le ver de terre pour qu’elle le dévore à son tour. Donc, l’oiseau prend son temmmmmmps et finit par avaler le ver lentemennnnnnnnnnnt par son beeeeeeeeeec; la chatte saute sur l’oiseau; et pas d’chance, le félin glisse sur la branche humide et tombe dans une flaque d’eau au pied de l’arbre. Moralité de l’histoire : Plus les préliminaires sont longs, plus la chatte est mouillée !

Ok, j’arrête de déconner. Je vis chez mon père et chez ma mère (par de là le fait qu’elle est un peu quand-même sa femme, etc…). c’est la situation peu commode d’un trentenaire qui préfère crécher chez ses parents pour des raisons économiques etc, bref… et parce qu’on est salaud, donc n’ayant aucune prédisposition pour la vie à deux jusqu’à présent, les ex peuvent témoigner…

Donc étant un bon salaud qui travaille trop et qui voit jamais ses parents (pars tôt et reviens tard) jusqu’à ce que je me fasse virer de mon boulot (temporairement j’espère). Je redécouvre le plaisir de vivre avec mes parents. Plaisir ? Non en fait il faut déjà comprendre qui est par exemple ma mère (mon père, lui il a pas le temps, chargé d’affaires trop occupé donc…).

Généalogie !!!

Le père de ma mère était Hitler ! ou hitlérien, sans les fours crématoires et les divisions blindées (sinon je n’existerais pas).

On était dans les années 60. Ma grand-mère suite à une dispute s’était fâchée, avait pris ma mère par la main et l’avait entraînée hors de la maison. Mon grand-père (le fuhrer) se fâcha, les intercepta, fouetta de toute son énergie ma grand-mère (sa nana nazie) et sa fille (ma mère) au ketekou (bâton flexible connu pour son efficacité dans les punitions corporelles d’antan). Il les fit s’agenouiller toutes deux, et leur posa chacune un parpaing (une brique de ciment) dans leurs mains ouvertes, offertes comme recevant les bénédictions du ciel. Elles ont du voir le temps, les anges, les étoiles passer dans cette position servile. Ces punitions doublées de petites tortures familiales répétées ont fini par avoir raison de ma grand-mère (qui a quitté mon grand-père) et ont forgé ma mère qui est devenue une Angela Merkel avec un côté manipulateur à la Olivia Pope. Même quand j’ai vu ma mère pleurer aux obsèques de son père , j’ai trouvé ça suspect. Des larmes sur commandes qui tenaient plus du crocodile que de l’émotion.

Etant un descendant de cette génération de tortionnaires de leurs propres enfants, j’ai donc eu mon lot de punition corporelle et autres tortures affiliées dont je ne piperai mot ici.

Disons que chez nous les salauds, l’amour mère-fils n’est pas ce qui se cultive le mieux : Bonjour, Bonsoir, Au-Revoir, T’as pas encore payé ta part des factures ! …

Bon, vous en savez déjà trop, si je devais vous en dire plus, je devrais envoyer des mecs du service action (activités clandestines, service de cape et d’épée) de la CIA, vous assassiner.

Si jamais il y a des commentaires à cet article incomplet que j’ai écrit par ennui et par oisiveté, et que je ne réponds pas dans les meilleurs délais, sachez qu’un alcool tord-boyau préparé par le sorcier de la tribu aura eu raison de moi; ou que je recherche activement la petite anorexique qui se perd dans mes draps maculés de nos fluides corporels, faut que je la ramène à ses parents ? ou sur le droit chemin ?

Que voulez-vous, les congés, c’est pour ne rien faire sauf ce dont on a envie. Par exemple, Si je ne vivais pas avec mes parents dans leur maison, je vivrai nu chez moi.

 

The following two tabs change content below.
Eteh Komla ADZIMAHE
Le méchant qui se repose. Ecrivant à l'envi et par envie. Sujets où relever un peu de bêtise humaine. Retourner le fumier dans la terre pour obtenir de belles récoltes.
Eteh Komla ADZIMAHE

Derniers articles parEteh Komla ADZIMAHE (voir tous)

Eteh Komla ADZIMAHE Écrit par :

Le méchant qui se repose. Ecrivant à l'envi et par envie. Sujets où relever un peu de bêtise humaine. Retourner le fumier dans la terre pour obtenir de belles récoltes.

2 Comments

  1. 10 mars 2018
    Reply

    Toi tu t’es givré jusqu’à la moelle. Mdr

    • Eteh Komla ADZIMAHE
      16 mars 2018
      Reply

      Givré jusqu’à la moelle, ok, heureusement qu’il y a le réchauffement climatique, ça va aller 😆

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *