La chatte de ma voisine

Que cela soit tenu pour vrai, la chatte de ma voisine n’était pas à la base, une salope.  Même si je la vois se lécher et se re-lécher tous les matins après avoir fait le mur ….

J’ai pourtant fini par lui adresser la parole ; elle et moi avons eu un chat (tchat).  Il n’y eut que de charmantes et exquises révélations. Certaines à l’eau de rose, d’autres au savon de Marseille (Le Chat ?). « Chat-là, cha me dépach », parole d’officier.

Elle s’étend et s’étire sur ses nombreuses histoires d’amour. La première fois qu’elle l’a fait, son partenaire avait l’impression d’entrer dans le chas d’une aiguille. Si tous les cha-meaux y entrent, eh bien pourquoi pas les chats tout court ? En tout cas, faire ça la première fois a été douloureux, me confie-t-elle. Elle avait eu ce sentiment d’être sous le joug d’un obscur châtiment, tellement ça lui a fait mâle, que ce jour-là au lieu de miauler elle a feulé. Un amour de félins ! Me direz-vous.

Avec le charmant amant suivant ils avaient longtemps ronronné ensemble, étaient allés voir un film en amoureux. Le chat botté ? lui demandai-je. Le chat va te botter le cul si tu continues par me poser des questions à la con, répondit-elle. Nous sommes des félins, alors nous regardons du Fellini au cinéma.

Le plus grand amour de sa vie est un chat errant, brigand et bagarreur, casse-couilles, petites couilles d’ailleurs, car couilles de chat. C’est le champion du monde du chatbox, un kickboxing pour chats.

Il est tombé pile-poil au moment où elle regrettait Chakra, un de ces chats gris qui lui brisaient le cœur, la nuit. Après leurs premières fois en plein jour, ils devenaient, soudain, invisibles la nuit. Les chats gris, l’objet de ses chagrins… mauvais karmas.

L’ex-futur nouveau bourreau de son cœur appartenait à TILA, un réfugié palestinien. Sabra, le chat ou comme elle l’appelait affectueusement Sabra Chatila (ou Sabra, le chat de Tila).

Elle avait craqué pour lui devant un café. Elle aime comment Sabra le Chat touille son café. Ça lui fait des effets à lui hérisser les poils dans le dos. Avec lui, il y eut d’autres premières fois. Comme sa première fois à fumer de la chicha en faisant un chit-chat.

Sabra l’amour de la chatte de ma voisine faisait aussi des jeux de mots lubriques comme : « Minou, minou, viens que je te caresse le minou ». Pour son anniversaire, elle lui a offert un nouveau lit hier ; une litière en forme de cœur.

Avec lui, elle avait appris à se caresser ; à poils ;
Quand elle lui demande de lui dire des mots d’amour, il lui lance : Lèche-moi t’aimer ! rien qu’une nuit ! et plus si affinités.

La chatte de ma voisine m’annonce pour finir qu’elle attendait des bébés. Mais que son Sabra d’amour n’était pas au courant. Que dira-t-il ? Bah, le shah d’Iran qu’il va devenir un pacha, c’est-à-dire un papa-chat !  (elle s’est mise à faire des jeux de mots. Un truc sexuellement contagieux lol).

–    Les bébés, c’est pour quand ?
–    Je te l’ai miaulé plusieurs fois déjà !!! Miaaaaouuuuuuu…
–    Mi-août… c’est vrai, j’avais oublié.

PS : ce texte est entièrement basé sur des faits irréels. Toute ressemblance avec des animaux ayant existé a été extrêmement dure à obtenir.

The following two tabs change content below.
Eteh Komla ADZIMAHE
Le méchant qui se repose. Ecrivant à l'envi et par envie. Sujets où relever un peu de bêtise humaine. Retourner le fumier dans la terre pour obtenir de belles récoltes.
Eteh Komla ADZIMAHE Écrit par :

Le méchant qui se repose. Ecrivant à l'envi et par envie. Sujets où relever un peu de bêtise humaine. Retourner le fumier dans la terre pour obtenir de belles récoltes.

6 Comments

  1. gui
    29 mai 2015
    Reply

    Cha-peau pour l’article.

  2. belizem
    belizem
    12 janvier 2016
    Reply

    Cette chatte a besoin d’un chaperon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *