DJ Arafat est mort ! et alors ?

Alors, autant vous prévenir tout de suite, je ne sais plus exactement, mais j’ai peut-être l’équivalent de quatre (04) bouteilles de 33 cl de guinness dans le sang. Cette bière est la meilleure au monde. Hommage à Arthur Guinness l’irlandais. Je ne sais pas ce qu’il a mis dans sa recette de bière, mais franchement… le monde est  bien meilleur toute bière bue; toute bière confondue.

Qu’il soit également tenu pour dit que je ne suis pas un fan d’Arafat. Autant je_qu’est ce que moi ? que vaut l’opinion d’un salaud ? arrêtez vous de lire et fermer cette page, je m’en fiche_lui reconnais un certain talent, mais mis dans la balance face aux multiples scandales dont il est le principal acteur, meneur, ou participant ? moi, sa mort, franchement… pour  vous dire… à voir les actes et les propos de l’homme ? on peut dire qu’il n’est pas une lumière et par conséquent, il ne fera de l’ombre à personne.

Et puis, mettons-nous d’accord ! les lois de la physique restent irrévocables par le fait même qu’ils sont intangibles. Aucun alcool, aucune drogue ne peut l’excuser. Quand vous roulez à plus de cent à l’heure et qu’un obstacle surgit devant vous, le pronostic vital est engagé. Vous voulez gagner ? soyez Dieu ! priez Dieu ou trouvez-lui un substitut 😆

Où est alors le souci ? bah que les gens veuillent se nourrir de la mort… de la mort des autres… cette nécrophagie montée de toutes pièces par des tweets venant de tous les horizons; Surtout de ceux qui sont des pseudo-stars, pseudo-célébrités qui profitent de la mort d’une célébrité pour écrire des mots qui rappelleront leur existence minable; ou les rappeler aux bons souvenirs de leurs fans qui les ont oublié ? ou leur permettre de succéder au DJ mort sur la scène artistique ? bof…

Que ceux qui pensent ne pas profiter de la mort de DJ Arafat le prouvent ! qu’ils fassent un speed challenge à bord d’une moto à grande vitesse sur twitter. Allez heurter de plein fouet une ford focus, mourrez comme lui!  avec lui ! C’est la seule manière véritable de prouver que vous aimez DJ Arafat. Si vous aimez DJ Arafat, suicidez vous comme lui !

Le seul remède à la vie, c’est la mort librement consentie. L’exemple vient d’en haut : « Suicidez-vous jeune, vous profiterez de la mort », nous dit le Christ avant de s ‘autodétruire sur la croix à l’aube de sa trente-troisième année. Si le Christ ne s’est pas suicidé, c’est que je n’ai rien compris au Nouveau Testament – Pierre Desproges – Vivons heureux en attendant la mort.

Si vous aimez DJ Arafat, alors faites comme lui !

The following two tabs change content below.
Eteh Komla ADZIMAHE
Le méchant qui se repose. Ecrivant à l'envi et par envie. Sujets où relever un peu de bêtise humaine. Retourner le fumier dans la terre pour obtenir de belles récoltes.
Eteh Komla ADZIMAHE Écrit par :

Le méchant qui se repose. Ecrivant à l'envi et par envie. Sujets où relever un peu de bêtise humaine. Retourner le fumier dans la terre pour obtenir de belles récoltes.

9 Comments

  1. 14 août 2019
    Reply

    Bon…un salaud reste un salaud et il le prouve bien

    • Eteh Komla ADZIMAHE
      28 août 2019
      Reply

      je ne veux même pas changer, j’ai la paresse de changer, alors je choisis la facilité et je reste dans la saloperie. Peace

  2. Heimdall
    15 août 2019
    Reply

    Hum tu as raison

  3. Olivia pope
    17 août 2019
    Reply

    Tellement le gar je l’aime pas que je vais imprimer cette page et l’agrandir dans ma mon salon

    • Eteh Komla ADZIMAHE
      28 août 2019
      Reply

      oh ma fille chérie, que fais tu sur le blog qui montre l’âme noire de ton père. Maintenant tu vas me prendre pour ton dark vador… héhéhé

  4. Aboudramane koné
    17 août 2019
    Reply

    le salaud lumineux je trouve ton billet un peu trop sombre. Non pas pour parler du ton tragique de ce que tu dis mais de par la conviction que tu y met. Au-delà des buzz Arafat était une icone de la musique Africaine. ces frasques sont autres choses mais le l’homme a été un sel- made-man. et d’ailleurs ne le faisait il pas sciemment? qui sait!!!
    dans tous les cas, il avait fini par comprendre la portée des réseaux sociaux. Arafat ne se vendait plus dans les chaines de TV traditionnelles. L’homme en véritable marketeur digital avait développer l’art du personnel branding . Il était une marque à part entière qu’il savait vendre; et. On dira ce qu’on voudra de Ange (de son vrai nom) mais l’homme était un génie. et à la réalité les génies ne sont pas fait de chair de sang. Comment pouvions nous les comprendre de leur vivant.
    Cela dit, la tristesse qu’a suscité la mort d’Arafat est légitime et humaine. je ne parlerai pas de nécrophagie, ou de croques_morts et même pour moi qui reconnaissait l’icone mais qui n’était pas un de ses fans, Comme le disait youssoupha  » chaque personne qu’on enterre c’est un peu une partie de nous. On a beau tué le temps mais c’est le temps qui nous enterre tous. quand un jeune part , il ne meurt pas il perd la vie » »; Arafat aura perdu hélas la vie (par sa propre faute tu me diras), si jeune, si brillant, si promis à un bel avenir, si en proie aux dégâts de la jeunesse et à l’inconscience qui va avec. La mort d’Arafat donne à méditer sur le but de la vie, sur le sens de toutes nos envies. et je pleure l’artiste et je pleure le génie qu’il était et je pleure la jeunesse qui s’est évanouie. J’oubliais : gbès est mieux que dra.

    • Eteh Komla ADZIMAHE
      28 août 2019
      Reply

      je dirai même plus. Zouglou gbè est mieux que dra. (appris dans le titre Président de Petit Yode). Ceci dit, c’est ton opinion et tu sais que je la respecte énormément. Disons que parfois les salauds comme moi sont surtout des incompris. On n’aime pas les gens qui sont plus dans le paraître que dans l’être; ces personnes qui vivent plus pour leurs fans que pour eux-mêmes et qui tabassent un peu aussi leurs danseuses sans pour autant le regretter. DJ Arafat, une icône ? Qu’il soit un génie de la musique ou du bruit est une chose. Mais conduire une jeunesse à s’identifier à un trompe-la-mort … franchement. En tout cas, yako. Gbè est mieux que dra !

  5. Aboudramane koné
    17 août 2019
    Reply

    le salaud lumineux je trouve ton billet un peu trop sombre. Non pas pour parler du ton tragique de ce que tu dis mais de par la conviction que tu y met. Au-delà des buzz Arafat était une icone de la musique Africaine. ces frasques sont autres choses et d’ailleurs ne le faisait il pas sciemment? qui sait!!!mais l’homme a été un self- made-man.
    dans tous les cas, il avait fini par comprendre la portée des réseaux sociaux. Arafat ne se vendait plus dans les chaines de TV traditionnelles. L’homme en véritable marketeur digital avait développé habilement l’art du personnel branding . Il était une vraie marque à part entière qu’il savait vendre; et. On dira ce qu’on voudra de Ange (de son vrai nom) mais l’homme était un génie. et à la réalité les génies ne sont pas fait de chair de sang. Comment pouvions nous les comprendre de leur vivant.
    Cela dit, la tristesse qu’a suscité la mort d’Arafat est légitime et humaine. je ne parlerai pas de nécrophagie, ou de croques_morts et même pour moi qui reconnaissait l’icone mais qui n’était pas un de ses fans, Comme le disait youssoupha  » chaque personne qu’on enterre c’est un peu une partie de nous. On a beau tué le temps mais c’est le temps qui nous enterre tous. quand un jeune part , il ne meurt pas il perd la vie » »; Arafat aura perdu hélas la vie (par sa propre faute tu me diras), si jeune, si brillant, si promis à un bel avenir, si en proie aux dégâts de la jeunesse et à l’inconscience qui va avec. La mort d’Arafat donne à méditer sur le but de la vie, sur le sens de toutes nos envies. et je pleure l’artiste et je pleure le génie qu’il était et je pleure la jeunesse qui s’est évanouie. J’oubliais : gbès est mieux que dra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *