Aux W.C, on fait le jeu du trône

Ce post a été écrit dans le cadre d’un mondochallenge sur une chose qui ne sent pas la rose et pour laquelle vous devez toujours garder porte close. Si vous avez l’odorat trop sensible, alors cet article n’est pas en odeur de sainteté avec vous. Remballez vos saints, et vos seins, et repartez sur la pointe des pieds. Ici, c’est la loi du pousse-fort. Plus on pousse, plus il en sort. Merci.

Maintenant pour ceux qui ont eu le courage de rester, voici un joli poème :

Ô Lecteur,

Toi qui va là-bas

dans une humble posture

De ton flanc alourdi

Décharger le fardeau

Veuille quand tu auras

Soulagé la nature

Et déposé dans l’urne

Un modeste cadeau

Épancher dans l’amphore

Un courant d’onde pure

Et sur l’autel fumant

Placer pour chapiteau

Le couvercle arrondi

Dont l’austère jointure

Aux parfums indiscrets

Doit servir de tombeau

 

  1. Contexte historique des W.C.

Oui, je sais. C’est beau. C’est mignon. On aurait presque cru qu’on ne parlait pas de la chose répugnante qui sort de notre pot d’échappement quand ça nous prend par le derrière.

Et pourtant, l’écriture de ce poème s’écoule et découle d’une affaire hautement historique !

Ce poème a été composé originellement par Alfred de Musset à l’occasion d’une pendaison de crémaillère à laquelle il était invité avec d’autres écrivains. Chacun des talents devait composer une poésie pour une pièce et celle d’aisance échut à l’auteur, qui d’ailleurs est sans doute le seul dont le travail est passé à la postérité ( ?)

À l’époque, les toilettes se composaient d’un banc en bois large au centre duquel était percé un trou que l’on bouchait avec un couvercle en bois. C’est pourquoi le poème se terminait ainsi :

« Et sur l’autel fumant poser pour chapiteau

Ce couvercle arrondi dont l’austère jointure

Aux parfums indiscrets doit servir de tombeau

Une grande inspiration au petit coin me direz-vous. Curieusement, je suis remonté encore plus loin dans l’histoire, près de 300 ans avant Alfred de Musset, pour découvrir que dans la perfide Albion, la bonne vieille Angleterre, on avait déjà inventé la chasse d’eau. Sir John Harington, poète lui aussi, avait trouvé dans sa grande noblesse, le moyen – noble – d’évacuer ses excréments en libérant brutalement une quantité d’eau stockée au préalable dans un réservoir. Une décharge hydraulique directement dans la cuvette pour faire disparaître l’objet du scandale intestinal. Bien avant la révolution industrielle et le siècle des lumières, on maîtrisait donc si bien l’évacuation des boulettes brunies (car la reine d’Angleterre s’en fit faire une du vivant de Sir Harington). Depuis, l’expression anglo-saxonne très connue : « aller au John » s’est popularisée. Puisque le père des toilettes modernes était Harington… John Harington.

Je laisse à Eric Leon, enseignant de physique-chimie, et blogueur de chic et de choc, le lien pour refaire l’expérience de la chasse d’eau en classe devant les bouts d’chou. Déjà si ça sent pas le chou, ça ira !

Et si vous désirez lire d’autres poèmes sur le petit endroit, cliquez sur ce lien… vous pouvez même faire des affiches à coller dans vos lieux d’aisance afin d’élever la qualité de votre espace où règne des odeurs révolutionnaires…

  1. De John Harington à Game of Thrones

Un bon ami a pris cette photo en 2013 au Ghana, et m’a demandé de lui trouver un titre. J’ai fait mon Alfred de Musset à l’époque et lui ai répondu sans détour :  GAME OF THRONES !

Je vous propose pour votre prochain tour au petit endroit, d’y aller avec un lecteur de musique et d’y jouer le générique de la série de HBO. J’vous jure, vous vous sentirez comme un roi Joffrey, ou une reine Sersei, et vous vous laisserez aller comme un Lannister sur le trône.

Ce que j’ai trouvé curieux dans Game of Thrones, c’est le fait que le plus fort des Lannister ait été tué… sur le trône ! Tout justement. Ses toilettes. ça vous en bouche un coin ? Moi aussi. Lui il en avait eu le cul embouché mais bon… c’est pas le sujet non ?

Je vous laisse la vidéo pour votre plaisiiiiiiiiiiiiiiirrrrrrrrrrrrrrrr.

Voilà un grand Lannister mort au petit endroit !

 

Mais mais mais…  je n’ai pas terminé de vous étonner ! Car un Lannister mourant sur le mauvais trône n’est pas la question. La vraie question c’est pourquoi on ne voit jamais les gens mignons de Game of Thrones aux chiottes (expression franco-saxonne pour désigner le W.C.) ? Moi j’aurais bien voulu voir une scène du beau garçon de la garde de nuit aux chiottes. Mais que nenni ! C’est genre, les plus mignons, ils chient jamais ? Limite, pour les plus riches on pensait même à un moment donné qu’ils engageaient des gens pour crotter à leur place ou quoi.

Car en vérité je vous le proclame (par les temps pascaux qui courent) Jon Snow, le plus beau corbeau de la garde de nuit, de son vrai nom Kit Harington est – regardez son patronyme – le descendant direct de l’inventeur de la chasse d’eau, Sir John Harington. C’est son arrière arrière arrièèèèèèèèèèèèèère petit-fils. Il est quand même dommage de ne point lui faire l’honneur de lui foutre une scène de chiottes au cul avant la fin de la saison prochaine ! Non ? Bon…

Je suis trop énervé là donc faisons une petite pause. Voici la pub :

J’ai pas la vidéo de la pub donc je vous laisse le scénario. C’est genre Ziad Maalouf qui cherche René Jackson partout et fait :

  • Où est René Jackson ?
  • (Réponse de Simon Decreuze) – « Il est aux chiottes. Il fait les pépites ! Ça va être noir chocolat fondant pour cette fois-ci. Au vu des articles de merde que les blogueurs nous ont balancé »…

Fin de la pub…

Bon sachez que si je me fais virer de la plateforme, c’est que les patrons de Mondoblog n’ont pas le sens de l’humour… Enfin bon… Pour l’instant allons finir ce foutu article.

  1. Les chiottes dans l’actualité

Il se raconte qu’avant, aux Antilles, quand le blanc pétait dans une case, c’est le noir qu’on mettait dehors. A force de réitérer ce comportement, regardez la Guyane aujourd’hui. C’est toute la Guyane qui a pété, voire même explosé ! C’est dans l’actualité hein, regardez-les !

  1. Les chiottes en Informatique

C’est comme la dernière fois, j’vous jure, on a eu un problème informatique avec un serveur de messagerie au boulot (je suis technicien IT mais ça se voit pas, je sais)… et la seule commande qui a permis de solutionner le souci c’est  : ipconfig /flushdns… en fait flush, en anglais, tirer la chasse. Et la réponse que te donne le serveur quand il termine est tout aussi lamentable : Cache DNS vidé.

  1. Votre statut juridique aux toilettes

Oui vous là ! Vous qui n’avez pas le courage de vous retourner pour regarder le bronze d’art d’art que vous avez coulé dans la cuvette (j’en fais partie aussi hein… c’est pas comme si…), vous tombez sous le coup d’un chef d’accusation bien connu dans la loi : le délit de faciès. Même pas capable de reconnaître son propre caca ? Hein ? Bon, mais certaines personnes, et j’en suis, ont des circonstances atténuantes n’est-ce pas ? Puisqu’après avoir exécuté le flush away (tirer la chasse) on regarde quand même si on n’a pas laissé des traces de dérapage ou des traces de freinage sur les parois. Et dans ce cas, rien de plus simple que de récupérer le petit instrument à modeste allure qui gît près du trône et nettoie mieux que l’eau, pour faire disparaître les traces. Et voilà, le crime parfait ! Si vous pouviez ouvrir les fenêtres pour disperser dans la nature, le bruit des odeurs…

  1. Pour faire le salaud aux chiottes

Sérieusement ? Partez avec un livre, un cendrier et un paquet de cigarettes. Un jour ma mère m’a demandé : c’est ton caca qui dégage la fumée ? je n’en revenais pas… Ma mère, elle doit avoir des racines guyanaises ou lannister carrément hein… Une autre fois elle a vu la lumière dans mes toilettes en plein jour et m’a demandé si je faisais un caca photo-synthèse… Au vu de ce que je suis devenu, c’est clair qu’il y a un souci génétique dans la famille. Pour la descendance des Salauds, je suis pour l’in vitro, avec sélection des spermatozoïdes ne portant pas les mauvais gènes.

Vous riez comme ça mais quand vous imaginez votre face au moment où sort le billot de votre arrière-train, vous vous souvenez que faire des moules est plutôt une affaire très sérieuse. Comme dans le série, le Jeu de Trône, ça ne rigole pas !

Crédits photo (creative commons) : instantvantage

LET YOURSELF GO !  To the John !

 

 

 

The following two tabs change content below.
Eteh Komla ADZIMAHE
Le méchant qui se repose. Ecrivant à l'envi et par envie. Sujets où relever un peu de bêtise humaine. Retourner le fumier dans la terre pour obtenir de belles récoltes.
Eteh Komla ADZIMAHE

Derniers articles parEteh Komla ADZIMAHE (voir tous)

Eteh Komla ADZIMAHE Écrit par :

Le méchant qui se repose. Ecrivant à l'envi et par envie. Sujets où relever un peu de bêtise humaine. Retourner le fumier dans la terre pour obtenir de belles récoltes.

12 Comments

  1. Ousmane
    17 avril 2017
    Reply

    J’ai ri jusqu’à la fin! 😀 Ahh! le caca quel merde celui-là…c’est vraiment le salaud utile dont personne n’en veut! La honte!

    • Eteh Komla ADZIMAHE
      27 avril 2017
      Reply

      le salaud utile dont personne ne veut… bon, je vais prendre ça pour un compliment… L’utilité dont personne ne veut, c’est unique au monde hein… je devrais l’écrire sur du bristol et le faire encadrer pour le mettre sur le mur de mes toilettes. Merci

    • Eteh Komla ADZIMAHE
      27 avril 2017
      Reply

      Euuuh patron, c’est compliqué. La situation a dérapé, on n’a pas pu freiner à temps… une erreur de serveur INTERNAL ERROR m’a empêché de corriger le brouillon de l’article. Ah oui patron, tu l’savais pas ? c’est le brouillon que j’ai publié. sinon, il aurait pas été aussi merdique cet article kr kr kr kr kr j’avais prévu d’enlever la publicité…

  2. saka saka
    18 avril 2017
    Reply

    Le salaaud….

    Les traces de freinage ou dérapage….
    Si tu n’avais pas existé, pour le coup le monde n’en serait pas vraiment le même….

    • Eteh Komla ADZIMAHE
      27 avril 2017
      Reply

      ahahaha, ah oui ? en tout cas je n’avais pas prévu de laisser le monde exactement dans l’état où je l’avais trouvé alors…

  3. 18 avril 2017
    Reply

    Harrington, le lien ! Haha, tout s’explique, le monde tourne autour du caca.
    J’ai​ lu le billet en me debuggant partiellement, histoire de t’honoreux mon grand salaud !

    • Eteh Komla ADZIMAHE
      27 avril 2017
      Reply

      Dire que j’en suis moi même honoré est un euphémisme. Mais comme on était déjà dans la merde jusqu’au cou, je me suis pas du tout emmerdé. Merci Professeur !

  4. JFIF;CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v62), quality = 82 C    !'"#%%%),($+!$%$C   $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$HH" }!1AQa"q2#BR$3br %&'()*456789:CDEFGHIJSTUVWXYZcdefghijstuvwxyz w!1AQaq"2B #3Rbr $4%&'()*56789:CDEFGHIJSTUVWXYZcdefghijstuvwxyz ?Š(U]gRD.5 dsuc$ #q2|cx, c\4 W>7gܜ{vh5h|AZnyBG_?wwku"(ꏴ1:{ g0w*Rw}3€:9T''EPIEK5Ǭid$S#OcovznHF0@4qjR8fVWs1޽¶i:6>BO|֏x'IVųE5z6ߴ.1z\qt1yLݠҀ(Ju@ E%RJrPTDӴˁp\7FЊb3ּK*c:{܃Y*1##4!Aw}]"Q?4ej֒`IG?je\iNe4Xfp? 4I3bVnl7FwpG#YhRQ@9i/2 >jI~qq̊NN[maku/V-hcI @<ufH+=2K-82(aOmrso+F zvx¨jIs5j_<fԢ-q,۩-3 b|b95WL!i[خYOU N-@H@ΤE$=h ) P'u<'Q6agS_']jd'q$'9Pl[*+ݗ~p#^!Ê(>SP%$w+c<(EJérôme Jims
    Jérôme Jims
    28 avril 2017
    Reply

    Je l’ai lu au w.c..il yavait une ambiance pas popo cible..

    • woooooooooooow, ok bah, merci d’aider à popo-lariser la lecture au WC, ou sur le trône (si on veut demeurer majestueux) malgré le contexte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *