L’Ire de ne pas Lire

Le salaud n’est pas seulement un blogueur difficile à lire. C’est un blogueur fou… Déjà qu’avec ses titres de billets, on s’en sort pas… trop d’efforts demandés au lecteur. C’est pour cela que ceux qui arrivent à percer à jour le code caché dans ces jeux de mots parfois tirés par les cheveux (l’auteur a l’esprit tordu hélas), parfois alambiqués, parfois dysfonctionnels aussi (il y a des jeux de mots qui ne fonctionnent pas)… eh bien ceux-là font partie d’un cercle très fermé, très sélect, presque une secte, une loge maçonnique… La loge des lecteurs du salaud lumineux.

Seulement le salaud s’en va les décevoir (il n’y aura qu’eux, de déçus) en ce début d’année. Le blog va tomber en panne. Le salaud va faire semblant de foutre son moteur en l’air… il est fatigué, il n’a plus d’inspiration, il s’ennuie un peu aussi de ses propres sujets, de ses propres thématiques, il trouve qu’il a parfois écorché à vif certaines personnes ou que même des fois, par les temps qui courent… ou ne courent pas, il s’arroge un droit de donneur de leçon, un droit de « cité », alors qu’il vit dans un gros village appelé Lomé.

Le salaud va prendre des congés parce qu’il veut se faire congédier. Il va aller hiberner / ou faire le poulet congelé… en même temps quand on sait que c’est son plat préféré (des petites lushoises ? et des lushois? nooon… laissons ce lot à Guy Muyembe)…

Et donc étant sur le départ, et espérant revenir après quelques mois de vacances de cerveau (je veux oublier que je sais écrire…) le salaud vous demande de lire. Lisez tout, lisez partout, lisez dans tout, achetez vous des liseuses, des iPads et autres tablettes du même tonneau, téléchargez des ebooks (des tonnes de romans pullulent sur internet et leurs tailles en kilobits ne valent pas leur pesant de connaissance).

Il faut dévorer autant de livres que vous pourrez parce que ça n’a jamais fait de mal aux dents. Au contraire, cela change un homme. Le niveau culturel de l’Afrique est sans cesse dégradé. Déjà qu’il était de notoriété mondiale que le noir ne lisait pas… Si vous n’avez pas appris à lire les romans qui vous prennent par tous les bouts, vous surprennent, vous reprennent et vous mènent à l’orgasme quand vous franchissez les lignes de la dernière page, alors une grande ignorance gangrène votre cerveau et fait de vous la lie de la société.

John Fitzgerald Kennedy : La seule chose qui coûte plus chère que l’information, c’est l’ignorance des hommes.

Lire les journaux, les livres, les magazines façonne l’esprit, nourrit le cerveau et sa capacité à analyser et à apprécier les situations. Cela pousse un peuple noir qui n’a pas accepté les résultats d’une élection d’aller brûler son Parlement qui pourtant n’était mêlé ni de près, ni de loin à l’organisation des élections. Oh les cons… ils ont voulu copier sur le Burkina (qui dans son cas a brûlé un peu de Parlement pour marquer son mécontentement à l’encontre des députés s’apprêtant à faire éterniser Compaoré au pouvoir)… Bon aujourd’hui, ils ont évolué, ils organisent un championnat de football, n’est-ce pas?

Le salaud a l’ire de ne pas lire… ou bien, en comparaison au mal de l’air en avion, le salaud a le mal de lire. Il part en vacances, off-blog, pour aller lire, et peut-être revenir.

Et comme j’ai volontairement mis mon blog en panne, bah, peut-être ne faudrait-il pas un tour par la case blog-garage ? D’ici là –

Je m’en va ou je m’en vais puisque l’un ou l’autre se dit ou se disent (d’un grammairien français) …

The following two tabs change content below.
Eteh Komla ADZIMAHE
Le méchant qui se repose. Ecrivant à l'envi et par envie. Sujets où relever un peu de bêtise humaine. Retourner le fumier dans la terre pour obtenir de belles récoltes.
Eteh Komla ADZIMAHE

Derniers articles parEteh Komla ADZIMAHE (voir tous)

Eteh Komla ADZIMAHE Écrit par :

Le méchant qui se repose. Ecrivant à l'envi et par envie. Sujets où relever un peu de bêtise humaine. Retourner le fumier dans la terre pour obtenir de belles récoltes.

4 Comments

  1. Guy Muyembe
    15 janvier 2017
    Reply

    Hum! Le salaud part en vacances. Faut trouver un remplaçant. Faut laisser les clés du camion à un autre en attendant ton retour. Lol

    • Eteh Komla ADZIMAHE
      17 janvier 2017
      Reply

      aaaaaaaaah que faire cher frère, car malheureusement, le salaud est une espèce qui se fait rare.

  2. saka saka
    William de Pointe-Noire
    28 mars 2017
    Reply

    Bjr salaud,
    Juste te dire que j’adore ton style. Je ne comprend pas toujours tes jeux de mots voire de maux -et voilà que je m’y mets aussi- parfois tirés par les cheveux mais c’est toujours un plaisir de m’abreuver à ta source.
    J’espère un jour avoir la moitié de ton talent.
    À+ mon salaud lumineux.

    • Eteh Komla ADZIMAHE
      28 mars 2017
      Reply

      Merci, salaud à moitié 😆

      Continue par t’exercer à la saloperie, ça viendra tout seul. Dans tous les domaines, même dans celui-ci, l’exercice ne fait-il pas le maître !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *