Etre « Charlie Coulibaly »? … Bah finalement… Pourquoi pas ?

« Je suis Charlie Coulibaly », la phrase Sujet+Verbe+Complément qui va longtemps faire débat en France. Prononcée par Dieudonné, Humoriste à l’humour pas cashère, à la phraséologie dangereuse et violente, elle pose aujourd’hui la question de l’incitation au terrorisme dont est accusée son auteur. Le procès est prévu pour début février. Mais de vous à moi, les chances que le « Dieudonné » y laisse des plumes sont plutôt faibles. Comme toujours il s’en sortira. Prononcer une phrase où on associe Charlie (Nom de l’hebdo victime d’attentat terroriste) et Coulibaly (Nom du terroriste mêlé à ces attentats), dans le contexte d’une actualité chargée d’émotion et de crimes terroristes touchant toute la république, peut conduire en prison. Mais les avocats de l’humoriste savent déjà qu’ils défendront l’ambiguïté des propos tenus. Rien n’affirme qu’il a clairement incité à un quelconque terrorisme avec la petite phrase qui choque.

1. Dieudonné – Mode d’emploi.

D’abord, checkez rapidement ce lien et revenez :

http://www.slate.fr/story/4903/comment-dieudonn%C3%A9-est-devenu-antis%C3%A9mitisme-fn-soral

Dieudonné, anti-sémite et suppôt du FN ?

Non à moi on ne la fait pas !!! et on ne devrait pas vous la faire non plus. Dieudonné est devenu l’humoriste à scandale de France, parce que mine de rien, dire du mal des juifs (éternels persécutés, les pauvres…) ça fait du buzz. Et le buzz ça paie bien. Rappelez-vous, si votre vidéo est regardée sur youtube plus d’un million de fois, google vous verse de l’argent en contrepartie. Elle est pas belle la vie? Ce type s’est tellement fait de fric (pas forcément grâce à youtube mais bon…) qu’à un moment donné, on découvre qu’il a fraudé le fisc français pour Cent mille Euros. Le même Dieudonné qui a été condamné à payer une amende et qui a affirmé tout haut ne pas en avoir les moyens. Sauf qu’après enquête, on a découvert qu’il rapatriait avec beaucoup d’entrain tout son argent au Caméroun, son pays d’origine. Vous la voyez, l’intelligence mise à profit pour entuber tout le monde, y compris même le FN dont il a plus profité (que le FN n’a profité de lui) !

ça vous parle maintenant ? Dieudonné, c’est « Ze Spécialist of Que dire pour créer le buzz » ? Et il ne s’en porte que bien. Prochain round avec la justice française, début février. Il s’en lèche déjà les babines, il va faire la une des médias, s’en tirer et avec un peu de chances, se remplir les poches derrière et singer le français en situation précaire.

D’ici là, What else ? Buvez un Nespresso (si vous en avez les moyens) et oubliez-le un peu.

2. Etre Charlie Coulibaly – Ce n’est pourtant pas si mal

Si cette phrase peut prêter à son auteur, la bassesse de soutenir le terrorisme meurtrier qui frappe la France, elle peut aussi amener à réfléchir et à repenser la France autrement. Voici ma théorie. Je ne vous demande pas forcément de l’épouser… même si je la trouve belle et séduisante comme les belles que je vois le jour et qui agitent mon sommeil la nuit parce que inaccessibles pour jour et nuit.

Allez, je redeviens sérieux? Why Charlie Coulibaly ?…

Parce que c’est peut-être de loin la formule à voir comme une alternative louable. Alternée d’un sens à l’autre donc pour dire;

Petita:  soit, je soutiens Charlie contre Coulibaly ou Coulibaly contre Charlie

Ou

Petitbé, je soutiens Charlie et Coulibaly parce que cela réconcilie la France avec elle-même ! Toute la France !

Bien évidemment, j’ai déjà écrit cette semaine, deux articles montrant à suffisance que #jesuischarlie, les commentaires dégoulinant sous l’un d’entre eux montre d’ailleurs que cela ne m’attire pas grande amitié, même auprès des mes frères africains, mais #jesuischarlie et j’emmerde ceux qui pensent le contraire !

Sauf que après avoir pris du recul, je veux aller plus loin qu’être Charlie…

#jeveuxêtrecharliecoulibaly

Roulez des yeux de merlan frit ! Je vous explique quand même le fond de ma modeste pensée.

Coulibaly ! Ahmedi Coulibaly, le meurtrier de l’Hyper Cacher, qui a revendiqué par vidéo interposée et tout, et tout… « ouech, les gars, c’est moi, j’ai le gros pétard, je vais me payer un peu de juif au nom d’Allah » etc… (Allah n’est pas obligé).

Sauf que si nous repartons à la racine du parcours « Coulibaliesque », son enfance, son apprentissage social, etc – Allez, tous les hommes naissent libres et égaux devant la loi ? Bof, … et après la société les corrompt quand-même, devant cette même loi… elle ne les éduque pas, n’est-ce pas?

Non, disons que Coulibaly est comme la plupart des gens. La plupart des gens font les choses avec de bonnes intentions. Le plus souvent, lorsqu’ils disent ou font quelque chose, et que cela vous blesse, c’est souvent plus par maladresse ou par manque de savoir-vire, que par méchanceté. Si vous arrivez à vous en convaincre, vous verrez que vous serez moins sensibles aux maladresses et que cela vous aidera à prendre du recul. – Michel Poulaert – Psychologue.

Vous ne me croyez pas ?

Mais alors pourquoi ? Pourquoi Ahmedi Coulibaly, seul garçon d’une famille de 10 enfants, un habitant-écolier à coup sûr d’une ZEP (Zone d’Education Prioritaire) avait à un moment donné, essayé de s’en sortir ?  Pourquoi ce jeune à qui visiblement, l’avenir n’offrait pas beaucoup d’espoir (Combien dans sa condition, arrivent à émerger réellement?) ? qui a fait des efforts, s’inscrivant même dans un programme d’apprentissage, aurait été sélectionné parmi des centaines de jeunes pour faire partie de ceux qui iraient rencontrer à l’Elysée le Président SARKOZY ? Pourquoi ça n’a pas marché ? Qu’est ce qui n’ a pas marché ?

Si cela vous embouche un coin, peut-être avez-vous raté cette partie de l’actualité récente, je vous laisse au moins ce lien qui m’en est témoin.

http://www.leparisien.fr/politique/coulibaly-a-t-il-croise-sarkozy-a-l-elysee-en-2009-09-01-2015-4432981.php#xtref=http%3A%2F%2Fwww.google.fr%2Furl%3Fsa%3Dt%24rct%3Dj%24q%3D%24esrc%3Ds%24source%3Dweb%24cd%3D9%24ved%3D0CEkQFjAI%24url%3Dhttp%253A%252F%252Fwww.leparisien.fr%252Fpolitique%252Fcoulibaly-a-t-il-croise-sarkozy-a-l-elysee-en-2009-09-01-2015-4432981.php%24ei%3Dbny4VOH_DcTvUMnfg7AM%24usg%3DAFQjCNEYwjiNNvDCvKYaopGIGHrF9bdKRA%24bvm%3Dbv.83829542%2Cd.d24

Je pense que ce qui n’a pas marché avec Ahmedi Coulibaly, c’est le système. J’ai longtemps hésité à raisonner en ce sens, mais cela s’impose de lui-même. S’il est légitime de penser qu’avoir autant de chance et se convertir en djihadiste après est un échec; il faut pouvoir penser d’un autre côté que Coulibaly portera une part de responsabilité, certes, mais qu’il faudra laisser une autre part (ou quote-part) du mauvais gâteau à la France; au système Français.

Je repars dans une autre démonstration. Si vous me suivez bien, peut-être en sortirons-nous grandis.

Une église charismatique vient d’ouvrir ses portes non-loin de mon lieu d’habitation. Dieu m’en garde (oui Dieu lui-même), la nuisance sonore ne vient pas pourrir l’environnement acoustique autour de moi. Merci pour la distance… Mais en passant devant ce temple bruyant, je me suis mis à analyser son contenu en terme de fidèles, ceux que Boko Haram aurait bien aimé rôtir dans les feux ardents d’Allah et tout… (la déconcertante bêtise humaine émanant du fanatisme religieux). Il y avait parmi les paroissiens, glapissants, gémissants, grognants et rampants pour la gloire de Dieu, des jeunes hommes et femmes, acquises à de drôles de fondements. Exemple, ils peuvent penser que la foutue séance de louanges et de prière « Armée de Midi » du mercredi (j’ai lu ça sur la plaque) sauverait leur âme, peut-être celle de leurs proches et nous condamnerait nous les autres à cohabiter avec un hypothétique diable, cornu, la queue rouge (faut-il encore la tirer?) et le sourire machiavélique…

Plus tard, à une rencontre avec des amis avides d’analyser l’actualité qui s’impose de jour en jour, en attendant de mourir un de ces 4 (il le faut bien, sinon nos vies n’auront pas de sens), je leur expliquai ce qui va suivre :

« Ce sont dans les pays les plus pauvres, qu’on trouve le plus grand nombre d’églises ! Pourquoi ? Parce que les personnes de notre âge, sont quasi-désespérées, désillusionnées de la vie, incapables de voir le bout du tunnel. Elles sont facilement emballées par celui qui leur vend du Dieu de miracle. Il leur vend un Dieu qui va changer leur vie, et qui leur demande de prier sans cesse, de le louer, de s’investir corps et âmes dans une église, surtout que dans cette église, le pasteur qu’il a oint de son huile puissante, fait des miracles et a déjà changé la vie de jeunes qui sont dévoués à l’église et qui du jour au lendemain, ont trouvé du travail !  Chez les intégristes qui attirent les jeunes français en Syrie, je me dis que la logique doit être la même. Ces enfants des couches défavorisés ou même pas, qui n’entrevoient pas grand chose sur le court, le moyen et le long terme, qui ont tout ce qu’il faut, surinformés grâce aux médias et à internet, sont emballés par la cause d’un Allah vendu par un compte facebook islamiste. Ce dernier leur dit qu’ils n’ont pas une vie meilleure parce qu’ils ne se sont pas consacrés à la religion musulmane. L’organisation islamiste encouragent ces rejetés de la société, leur apporte des aides même financièrement, les nourrit pour ceux qui n’ont pas les moyens et plus important ; Les intégristes feignent de donner un sens à leur vie ! C’est une impression mais c’est ce qui amènent les jeunes français à combattre en Syrie« .

Des propos fusent du groupe d’amis, me soutenant. Je poursuis, galvanisé : « Il est clair que même le fait d’être surinformés avec tout ce qu’ils ont en France comme médias et autres, ne les aident pas à mieux réfléchir et à discerner les bons discours des faux ! Parce que l’éducation elle-même s’enlise. Voilà des jeunes qui ne sont plus sensés redoublés de 6ème en 3ème ou de Seconde en Terminale, à qui on bourre l’esprit de connaissances, mais qui ne se retrouvent même plus dans leur société. Ceux qui n’ont pas fini les études, pensent que l’Etat ne leur veut aucun bien et courent vers le salut que leur procure l’Islam, ceux qui sont diplômés prennent leurs jambes à leurs cous pour rejoindre les combattants islamistes au front, parce qu’ils ont compris que leur vie n’a aucun sens. Voilà pourquoi la France fournit sans le vouloir des combattants français à l’armée syrienne« .

L’un des potes amusé me confie qu’avec ce discours, moi même je pourrai penser à recruter pour les islamistes. Je me dis oui, pourquoi pas… avec un certain sourire.

Le lendemain matin, regardant d’un oeil torve la matinale de Bruce Toussaint sur itélé, je découvre la une de Newsweek brandie par Marie Colman, l’une des chroniqueuses de l’émission. Non seulement, elle relève la même analyse dans le journal, mais aussi les solutions danoises recommandées par l’auteur de l’article.

Car rappelez-vous ! les premières caricatures de Mahomet ont été dessinées chez les danois avant d’être reprises chez Charlie Hebdo. A l’époque, le danemark avait échappé dans le même schéma à des attentats terroristes en préparation. Le gouvernement en avait pris de la graine et s’était mis à repenser sa jeunesse autrement. On a désintoxiqué la psychologie des jeunes défavorisés, emballés par la propagande islamiste. On leur a donné du travail, on leur a donné de l’espoir et de l’avenir !  – explique la chroniqueuse.

Le Danemark a la solution. La France, le sait-elle ?

Pour peu qu’une minute de silence dans une école soit négociée avec des élèves qui manifestent leur opposition à un hommage qu’on a pris la peine d’expliquer et et de réexpliquer, il faut bien s’inquiéter.

Sans être un oiseau de mauvaise augure,  si la France ne fait rien pour sa jeunesse, d’autres Kouachi et d’autres Coulibaly ne reviendront-ils pas demain? même avec un plan vigie-pirate à son plus haut niveau d’alerte.

La France est l’un des rares pays européens à avoir la plus grande communauté musulmane et la plus grande communauté juive regroupées à la fois sur le même territoire. Sauf que bah, les juifs sont rarement mal lôtis et les musulmans sont rarement bien lôtis… question de réalité ?

La jeunesse est à repenser. Celle qui cherche à sortir la tête de l’eau parce que l’école n’a pas marché… celle qui a bien réussit à l’école et qui n’a pas de perspective pour son avenir. Les deux sont des viviers pour Al-Qaida. C’est désormais une course contre la montre. Demain l’Etat français risque de se partager cette masse là avec les Islamistes de la péninsule arabe. Et je doute que cela lui fasse le plus grand bien.

La France ne gagnerait-elle pas à être aujourd’hui Charlie Coulibaly ? Panser les plaies des « Charlies » et dire aux « Coulibaly » qu’elle les comprend et qu’elle y travaille.

Parce que aujourd’hui, l’Etat ne pourra pas probablement tout faire. Mais Demain, quand un autre Coulibaly ira tuer au nom d’Allah, l’Etat seul en souffrira.

Etendons maintenant cette question de la jeunesse à tous nos pays d’Afrique. J’en ai des frissons… Quand celle-ci n’aura plus rien à perdre, et que l’église ne les sauvera plus, qu’adviendra t-il?

Hier en début de soirée, je suis allé chercher avec une amie, sa fille de 7 ans à l’école. Debout, face au portail qui allait s’ouvrir d’une minute à l’autre, j’appréhendais un peu le flot d’enfants qui allait se déverser dans la rue, récupérés par leurs parents ou leurs accompagnateurs, tout en faisant le parallèle amusant entre le débit de l’eau sortant d’un robinet et le flot d’enfants sortant de l’école. Un calcul différentiel permettrait de prévoir à quel instant le flot serait élevé, et à quel instant ce serait moindre etc. (je faisais mon intello). Je perdis pourtant mon verbe et ma verve quand le portail dégoulina d’enfants piaillant à tue-tête, heureux et innocents. Je restai coi de stupeur pendant tout le trajet du retour, entouré d’élèves jeunes, moins jeunes et plus jeunes. La voie que nous avions emprunté desservait plusieurs établissements du quartier (collèges, lycées, écoles primaires). Mon amie finit par m’interroger sur mon silence. Je lui proposai de regarder un peu la voie remplie d’élèves marchants, d’autres à vélos, la plupart hilares, parce que arrivés à la fin de leur dure journée.

« Oui, je les vois, mais qu’est ce qu’il y a ? « 

« Hum, même si c’est juste la moitié de ces enfants qui obtenait le master ou une qualification pour être cadre d’entreprise, où est-ce que l’Etat va les mettre demain« ?

The following two tabs change content below.
Eteh Komla ADZIMAHE
Le méchant qui se repose. Ecrivant à l'envi et par envie. Sujets où relever un peu de bêtise humaine. Retourner le fumier dans la terre pour obtenir de belles récoltes.
Eteh Komla ADZIMAHE

Derniers articles parEteh Komla ADZIMAHE (voir tous)

Eteh Komla ADZIMAHE Écrit par :

Le méchant qui se repose. Ecrivant à l'envi et par envie. Sujets où relever un peu de bêtise humaine. Retourner le fumier dans la terre pour obtenir de belles récoltes.

4 Comments

  1. renaudoss
    17 janvier 2015
    Reply

    Passer de Dieudo à une analyse socio-politique et sociétale, moi j’aime bien. Comme l’aurait dit Clouscard, c’est passer « du frivole au sérieux ». Faire monter le niveau

    • renaudoss
      9 mars 2015
      Reply

      Petita: soit, je soutiens Charlie contre Coulibaly ou Coulibaly contre Charlie
      Ou
      Petitbé, je soutiens Charlie et Coulibaly parce que cela réconcilie la France avec elle-même ! Toute la France !

      C’est marrant parce que c’est exacement ce que Dieudo dit dans ses dernières vidéos: « Je suis Charlie Coulibaly »: « Aimez vous les un les autres, derrière un tas de morts, on ne fait pas de différences [entre un tas de charlie morts ou un tas de Coulibaly morts] » (Après bon, on pensera ce qu’on voudra…comme tu le fait fort bien d’ailleurs)

      • L’important est que de ces évènements malheureux, il faut sortir grandit ! partir du fait que d’un côté certains soient charlie et d’autres soient coulibaly, et trouver l’intercession parfaite qui allie les camps et ramène la paix partout ! that’s the point. Il y aura bien eu des morts oui, mais cela aura servi à quelque chose, cela aurait servi à ce que ça n’arrive plus. Le rwanda nouveau est né d’un génocide, aujourd’hui il ne s’en porte que mieux. Les Etats-Unis ont été créés sur la base d’expulsions et d’exils d’Europe, doublée d’une guerre de sécession dévastatrice, après c’est eux qui font éternuer le monde entier, quand ils s’enrhument !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *