BEER 2 BEER sous les Nîmes – La bière philosophale

Je veux faire court. Mais comment commencer pour ne pas faire long?

Les fans d’Harry Potter pourront apprécier le jeu de mots dans le titre de cet article. En revanche, les fans de J. K. Rowling pourront m’accuser de l’avoir violé. Moi le Salaud lumineux, un piège à mémés? Franchement… vous n’y pensez pas… suis-je si désespéré…

pierre philosophale

J’écris en état d’ébriété… je me rends compte à chaque fois que j’écris dans cet état que c’est un beau pays…

Ma plus récente beer 2 beer meeting aurait pu être celle bue en présence de Lovejoyce Amavi, Aphtal Cissé et une certaine présence féminine. Une Delali, moins prolixe qu’une ATTIOPOU… Mouaip je sais, vous les connaissez pas tous? pas grave, j’ai mis des liens dans leurs noms, si vous aimez lire… vous ne serez point déçus. Sinon, considérons qu’ils font au moins partie de la race humaine et sont loin d’être des dinosaures.

Allez, faisons un peu de #Gnadoe pour dire ce que tout le monde sait déjà. Ces Lovejoyce et Aphtal en question ont essuyé des tweets de la diaspora en fin de semaine pour, chacun, leurs positions un peu vitriolées. Et comme sur les réseaux sociaux, on n’y va pas par quatre chemins, par le dos de la cuillère et que la main qui twitte ne porte pas de gants de velours, surtout quand il s’agit d’adversité sur un sujet politique… on n’en garde que des reconnaissances charmantes que je vous fais redécouvrir #morceauxc hoisis… miam miam !

et le tweet d’Aphtal par lequel tout arriva :

 

Et comme malgré tout ça, ils restent debout, et qu’ils ne finissent pas alcooliques, je crois qu’aucun tweet ne peut atteindre ces deux garçons faits d’airain et d’acier inoxydable… si vous êtes un tweeteur à gages, vous pouvez essayer… si vous en sortez lapidé, couvrez-vous la face avec une burka… vous serez moins transparent avec un voile grillagé devant les yeux?

Mais encore qu’à cette rencontre où on s’est vraiment abstenu de boire avec excès, nous avons passé le temps à refaire le Togo autour de la table. On a fait démissionner un chef dEtat; on l’a remplacé pour voir ce que ça donnerait; on a trouvé que l’équation n’a pas bien fonctionné; on a tout effacé, donc l’ancien président est revenu au pouvoir; ensuite on l’a re-démissionné après 10 ans, après avoir toiletté la Constitution avec deux bouteilles de Castel Beer… Vous l’avez deviné, on était « Be Different » ; et on a mis quelqu’un d’autre, on s’est nous-mêmes mis présidents et membres de gouvernement; puis tout est devenu flou à un moment donné; digressé dans l’histoire, dans la numérologie de l’histoire, 13 janvier 1963, 1967, 13 tout court, puis contexte historico-esotérique, la porte à côté de la numérologie… ça fait froid dans le dos? bah si quelqu’un veut boire une bière avec nous, faut qu’il se prépare. La bonne nouvelle, c’est que, une fois revenu à la réalité, le Togo en fin 2014, dans la paix et la sérénité, les habitants mangent bien, ils mangent du riz UNIR et ils restent unis dans tout ça… (ah le salaud, fallait qu’il en rajoute)…

33921-Be-Different

Mais ce n’est pas ma dernière rencontre beer 2 beer. noooooooooooon… ça, c’est une rencontre de haut niveau, où la seule personne de sexe opposé au nôtre s’est probablement perdue… elle doit nous soupçonner d’aliénation avancée alors qu’en fait, il n’en est rien. On a bien pris Socrate, Pythagore, Thalès, et autres cousins, parents, alliés et amis pour des fous alors qu’il n’en était rien !

je t'aime à la philo

Non ! ma dernière beer 2 beer a eu lieu dans un bar sous les Nîmes. Le bar s’appelle « Sous les Nîmes » parce qu’on boit sous les Nîmes, rien à faire… il y fait bon vent, bon vivre, et donc bonne bière. Ce qui augure des discussions brumeuses mais bien inspirées?…

sous les nimes

Un des alcooliques anonymes autour de la table, auditeur financier de son état, mais trublion et Dom Juan dans un autre état (visa pour Ebriété) expliquait que malgré sa triste habitude à courir les jupons, les collants, les strings et autres cordes, filets de rempart de la foufoune, le fourreau magique, le pot de miel (à ce point-là, celui qui n’a pas compris doit s’inquiéter pour son avenir dans cette situation)… et malgré cette tendance pernicieuse et vicieuse, il savait que sa femme priait pour lui, chaque fois qu’elle allait à l’église.

Oui ! renchérit un autre bourré anonyme : «Ta femme prie Dieu pour que ton coeur ne cède pas à la vue des autres filles, de ces petites putes au rire acide, au regard effronté que tu dragues à bout de champ. Elle prie pour que tu rentres chez toi tous les soirs à l’heure, manger ce qu’elle t’a préparé, que tu aies un peu de contact avec tes enfants avant que ceux-ci ne s’endorment et que tu lui fasses l’amour ainsi que le prévoit le contrat par lequel tu l’as épousée.»

femme en prière

En même temps, d’un autre côté, ajoute le troisième larron embrumé par sa deuxième Guinness ! … D’un autre côté, ces putes-là aussi vont prier à l’église pour que tu oublies ta femme et que tu sortes avec elles, elles prient que Dieu touche ton coeur et que tu les amènes à la quinzaine commerciale, pour leurs mèches, leurs robes, leurs toilettes, que tu restes avec elle les jours de fête !

Prayertime1

Constat général à la fin des échanges:

Comment Dieu arrive-t-il dans son immense sagesse à prendre fait et cause pour la femme ou la maîtresse ?

Je leur expliquai qu’il s’agit d’une question hautement philosophique suscitée, sinon ressuscitée, relevée et brandie du fond des bouteilles dont on a roulé les lourdes capsules sur le côté; bouteilles qui allaient en s’amoncelant autour de cette table ronde, sous les Nîmes.

Cette question est pourtant si simple, mais la réponse, quelle que soit la sagesse des réflexions, n’est jamais évidente. Et je vous la laisse, vous pourrez d’ailleurs la méditer toute votre vie, avec ou sans bière :

« Pour qui Dieu est-il dans la Toile ? Pour la Mouche ? Ou pour l’araignée ? »

The following two tabs change content below.
Eteh Komla ADZIMAHE
Le méchant qui se repose. Ecrivant à l'envi et par envie. Sujets où relever un peu de bêtise humaine. Retourner le fumier dans la terre pour obtenir de belles récoltes.
Eteh Komla ADZIMAHE Écrit par :

Le méchant qui se repose. Ecrivant à l'envi et par envie. Sujets où relever un peu de bêtise humaine. Retourner le fumier dans la terre pour obtenir de belles récoltes.

6 Comments

  1. Hans
    7 décembre 2014
    Reply

    Une rencontre beer to beer sans le personnage principale, c’est du plagiat n est ce pas

    • Eteh Komla ADZIMAHE
      8 décembre 2014
      Reply

      Il est important de rappeler que tu es le fondateur dépositaire adjudicataire des rencontres BEER 2 BEER. On considèrera cette rencontre-ci comme un extra improvisé par un groupe de personnes que je rencontre très rarement et que j’aurai le plaisir de te présenter un de ces quatre.

  2. Serge
    8 décembre 2014
    Reply

    Pas court… mais agréable …

    • Eteh Komla ADZIMAHE
      15 décembre 2014
      Reply

      merci pour la remarque. Il y a un démon de l’allongement qui fait rage en moi, et que j’essaie d’exorciser. Peut-être que ces remarques fréquentes finiront par le réduire en cendres? lol ! Encore merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *