Rencontre avec moi-même : un peu de ce bonheur de n’avoir rien à faire

Le surmoi : Yo, le salaud, c’est ta conscience qui te parle.

Le ça : Salope !

Le surmoi : Et c’est en référence à ?…

Le ça : C’est la chanson où Frédérique, la femme du chanteur français Pascal Parisot lui fait la réplique suivante : « Pascal !… je suis ta conscience » ; il répond à sa femme avec la voix d’un mec complètement bourré : « Salope » !

Le surmoi : tu vois?  je savais que c’était une référence… que tu ne m’insultais guère !

Le ça : mouaip… enfin, t’es le surmoi, l’empêcheur de déconner, l’antivirus, le pare-feu, qui me pourrit la conscience bref… bon, casse-toi !

confiance-en-soi-lattention-tout-est-la

Le surmoi : je veux bien, mais la partie « moi » de la conscience que nous partageons bon gré, mal gré, a commencé par créer une interview pour toi, sur cette page alors… l’idée que m’a dictée ce « moi » c’est que je sois l’intervieweur et que je te fasse faire un peu de lessive de sentiments…

Le ça : Bah j’ai de sales sentiments… c’est ce qui fait de moi un salaud ! pourquoi veux-tu faire glisser ma saloperie d’entre mes doigts. Je suis un salaud et je mourrai en solo !

Le surmoi : d’accord. Mis à part que cette interview t’enfonce un peu plus dans un nombrilisme pathologique, qu’est ce qui te fait parler du bonheur de n’avoir rien à faire ?

Le ça : Je n’aime pas m’attarder sur ma vie privée. Il faut bien qu’elle reste privée non ? hein ma cocotte… cocotte-minute ? cocotte-conscience. Bon, on va dire qu’il y a quelques jours, je me suis fait chouré mon emploi, à mon nez et à ma barbe… depuis je la laisse pousser d’ailleurs mais… vu que j’ai le bonheur de n’avoir pas grand-chose à faire de ma vie ces derniers temps… je fais comme a dit Alexandre Dumas : « J’aime mieux les méchants que les imbéciles, parce que les méchants se reposent » ! Et je suis un méchant salaud ! et bam ! j’ten remets une couche de nombrilisme !

Le surmoi : qu’est ce qui s’est passé avec ton emploi ?

Monopolemploi

Le ça : Bah disons que c’est l’emploi qui m’a quitté… la salope !

Le surmoi : Comment passes-tu alors tes journées ?

Le ça : bah, mes parents étaient absents pendant 4 jours d’affilée, c’était woaw ! J’habite dans une partie de la maison où il y a un bâtiment avec une véranda se terminant par les chiottes. Ce temple vivant où je passe de longues minutes assis sur le trône à fumer et à philosopher. C’est l’esprit Game of Thrones tu vois ? En plus le wifi arrive dans les toilettes. Je dois quand-même être l’un des rares togolais à m’asseoir dans des toilettes wifi chez moi ! J’avais l’impression d’être une licorne. Même que je pissais tout un arc-en-ciel dans le pot ! #letyourselfgo

wifi enabled

Le surmoi : Beurk !

Le ça : Arrête de faire le con, je t’explique ; y a rien de sale là-dedans. Tu prends ton smartphone et tu vas aux toilettes. Tes mains sont à l’état propre. Tu commences par couler ton bronze assis sur le tombeau aux odeurs révolutionnaires, mais là encore, t’as toujours les mains propres. A un moment donné, peut-être même que t’as une veine qui pousse sur le front ! là t’es carrément en mode TRANSFORMERS ! le résultat de l’effort du pousse-fort! après l’effort, le réconfort? En plus la maison était vide, donc je laissais la porte des toilettes grandement ouverte, et l’air frais conditionné par le manguier du dehors me flattait les parties pendantes sur le pot ! C’est des affaires pendantes devant le trône n’est-ce pas ?

Le surmoi : Beuuuaaark !

Le ça : T’es con ou quoi ! Y a toujours rien de sale. Le smartphone aux toilettes, c’est une pratique qui a fait son trou ! j’veux dire son chemin mais enfin bref… Avant on lisait des journaux et des magazines pour bien accompagner l’art de faire le mugcake au chocolat!  Aujourd’hui, bah on twitte en moulant un dauphin ! Where the fuck is the problem?

Le-pot

Le surmoi : Les époques ont bien changé n’est-ce pas?

news-toilettes-29-7-10

Le ça : Oui mais attends! Tu as fini de déposer le modeste cadeau dans l’urne! right? t’as fini de créer ton œuvre d’art, tu poses sagement ton smartphone sur la petite tablette blanche et très propre qui est à côté du trône et tu t’empares du PQ. Tu t’essuies, tu t’essuies, tu t’essuies ! Tu tires sur le bouchon au-dessus de la cuvette pour laisser un courant d’onde pur épancher le pot d’un blanc immaculé (j’t’assure qu’il n’est pas maculé). Et là, tu renvoies le chef d’oeuvre dans les profondeurs du mordor.

MORDOR-CLUB-480x279

Le surmoi : Une référence au seigneur des anneaux?

Le ça : Bah oui puisque justement, le trou du cul est un muscle en anneau… t’as fait tes études où toi?

Le surmoi : Poursuivons… le mugcake est chassé jusque dans les profondeurs et là?…

Le ça : Et là, techniquement tes mains ne doivent plus toucher le phone. Même si t’entends « Bling » ! tu touches pas ! tu l’oublies le téléphone, même si c’est le nom de ta copine qui s’affiche. Remarque si elle te demande : Chérie tu fais quoi ? tu vas pas lui dire « putain je suis entrain de chier des billes, ne me prends pas la tête là oh  » ! Donc tu l’oublies ton téléphone ! Tu te lèves ; mais là faut faire un check ! comme check-point charlie au mur de Berlin. C’est de l’actu mais t’as rien compris… fais pas attention!

iphone5_thumb[2]

Le surmoi : ??!!!!

Le ça : Donc tu check dans la cuvette, s’il y a pas des traces de freinage au fond de la cuvette, genre si tu y es allé un peu trop fort. #fastandfurious… S’il y a des traces de freinage, tu prends l’instrument à modeste allure, hérissé de plein de poils durs qui gît debout près de la cuvette ; et tu fais comme la police scientifique ; tu nettoies les traces de pneus. C’est le moment où tu te prends pour les experts Miami hein ? #bruckeimer ; Ensuite seulement tu attrapes le savon parfumé et tu te laves les mains dans le lavabo. Le parfum du savon se disperse autour. Tu humes l’air pour te permettre de savonner un peu le cerveau aussi hein… on sait jamais… Tu t’essuies la main avec une serviette qui n’est pas évidemment une serviette de bains ! hein ! espèce d’Ebola va ! et ensuite seulement tu prends ton téléphone et get out ! Voilà t’as le mode d’emploi des toilettes wifi pour les nuls !

il a le wifi

Le surmoi : C’est très informatif. Mais comment tu les remplis alors ?

Le ça : Les toilettes ?

smartphone-toilets

Le surmoi : Non ! aaaaaargh ! non ! je parle de tes journées !

Le ça : Gratus, couillus devant la télus !

Le surmoi : Te gratter les couilles devant la télé ?

Le ça : Oui, mais moi je le dis en latin, c’est de l’esprit, c’est du haut niveau hein… c’est très intellectuel comme attitude ! T’as l’impression d’être Snoop Dogg s’grattant son #dorobucci devant la télus !

bulldogdevantsatv.mp4

Le surmoi : Beaucoup plus de sommeil aussi ?

322

Le ça : Ah énormément. Je dépense mon capital sommeil emmagasiné depuis trois ans ! ah tiens, à ce propos, un collègue m’a réveillé à 7 heures un matin, parce qu’il venait chercher une copie de mon contrat pour établir les papiers du divorce avec mon emploi. J’étais dans le coaltar. Alors, je sors de ma chambre et je vais jusqu’au portail, presque nu, juste en caleçon en tenant mon contrat juste au niveau de mes parties… ; comme un cache-sexe ; 400_F_367747_ksshznatgL9JkYrexk3D9JG3M9SGh0c’est genre je me demande en y repensant : le fait de tenir un document juridique au niveau de mon service à trois pièces, ne fait-il pas de moi quelqu’un qui s’apprête à violer la loi ? en tout cas, c’est pas pire que celui qui a ouvert le code civil et a mis son sexe dedans… l’image est atroce, c’est carrément un viol par toutatis ! #asterixetobelix

17_uilc4

Le surmoi : Et ça, pour toi, c’est le bonheur de n’avoir rien à faire ?

Le ça : tu sais, en l’an 837 de l’hégire … (attends, j’allume une cigarette…), hum l’odeur du tabac, putain c’est bon… En l’an 837 de l’hégire, un type nommé Saadi (c’est un arabe, ne nous mettons pas une burqa sur la face) fit cadeau à la sultane Sheera (ah, ramenez la burqa quand même, on sait jamais), d’un exemplaire de Zadig ou la Destinée. Ce livre a été écrit à l’origine par le sage grec Zarathoustra. Saadi disait de lui qu’il était un vieux sage qui ayant le bonheur de n’avoir rien à faire, se serait amusé à écrire l’histoire formidable de Zadig, reprise quelques années après par Voltaire. On peut de nos jours remarquer que la tendance comportementale de l’humain est justement d’arriver un jour à détenir ce bonheur de n’avoir rien à faire ; puisque le développement amènera inexorablement les machines à tout faire à notre place… et en attendant que ce jour arrive, bah, moi je me place dans cet état d’esprit pour voir ce que ça donnerait…

arabe-35476150

Le surmoi : En fait, t’es au chômage quoi…

Le ça : C’est comme les vacances… c’est avant tout un état d’esprit ! quoi, tu veux pas que je fasse grève aussi par hasard ?

Le surmoi : Comment se portent les rencontres beer 2 beer, vu que là on est dans une conversation be 2 be, l’occasion fait le larron, parle nous-en.

beer1

Le ça : L’occasion fait le larron, le porc fait le saucisson, la jolie dame a un joli fion…

Le surmoi : Merci pour les envolées lyriques, revenons au sujet, grand dieu !

Le ça : Eh bien, sachez qu’au moment même où tu m’interviewes, mon corps se remet d’une rencontre beer 2 beer sur laquelle je ne pense pas que je pourrai bloguer. J’étais trop bourré… mais sachez, qu’on a invité le chef de station _pas de la CIA hein, puristes de gérard de villiers_ #putschaouaga S-A-S---Putsch-A-Ouagadougou-Livre-869018761_MLle chef de station Shell où nous pompons ou siphonnons, voire sifflons consciencieusement notre ou nos bouteilles. Le mec de la station avait les yeux brillants et le cerveau émoussé à un moment donné; et il nous confie qu’il est de l’ethnie Ifè d’Atakpamé. Il avait l’impression de nous livrer un grand secret ! Alors Hans Justinov, qui fait toujours de l’esprit dans ces moments-là lui envoie un missile SCUD à la gueule. Il lui dit. Aaaaaaaah les Ifè, ces gens qui ne sont pas faits (i-faits). Il a ri, on a ri… bref, j’ai bu une bière à shell klikamé. #bref #canal+30ans

Le surmoi : Parlons maintenant de l’actualité sous-régionale, notamment, sur Burkina-Faso, on ne t’a pas beaucoup lu sur le sujet. Pourquoi ce mutisme ?

Le ça : attends, je tire un peu sur le mégot ssssssccccchhhhhhhhhh… ah putain, c’est bon, j’ai attrapé une grippe colombienne !

Le surmoi : tu déconnes ? grippe colombienne ! oh mon dieu, tu fumes de la marijuana ?

Le ça : No man, attends, c’est une cigarette colombienne ! une marque de la Colombie… c’est arrivé par la valise diplomatique avec le café hier soir… (le salaud est plié de rire) c’est pas de l’herbe ! Fire is burning is my soul man ! non, l’herbe je me la réserve pour mes 70 ans, quand j’aurai plus besoin de prouver quoi que ce soit, j’te jure, je fumerai de l’herbe ! je viendrai herboriste !

http://www.jansochor.com

Le surmoi : Okay, sinon, le Burkina Faso ?

Le ça : Bah, ils ont leurs problèmes ? j’ai les miens… non mais attends ! oh ! on n’a pas élevé les cochons ensemble hein… Brusquement, un peuple est sorti de son intégrité et a désintégré les biens publics parce qu’il y avait son dirigeant qui voulait sodomiser la Constitution du pays ! j’en ai rien à burkiner moi !

burkina dissout

Mais par contre je peux te faire une blague dans l’esprit canal? Daphné Burki (Animatrice Canal) a un enfant avec NAFASO (un inconnu, africain immigré de préférence). Comment s’appelle l’enfant ? Burki NAFASO… enfin, c’est une blague idiote mais bon… cette blague, c’est un #tube ! C’est l’esprit Canal… je suis abonné et contaminé !

Le surmoi : Mais encore ?

Le ça : Je déteste les gens qui parlent quand je les interromps. Bon, alors… moi je comprends pas, Blaise Compaoré voulait se comparer à nous au Togo peut-être ? il voulait copier sur la Constitution togolaise très ouverte en matière de mandats ? Il s’est levé très tard ! Nous c’est notre papa Eyadema #mercipapa Merci Papaqui a été un grand visionnaire depuis fin 2002. En ce moment-là, le peuple, opposants compris, dormait quand il a ouvert l’entrejambe ; pardon, je voulais dire l’antre de la Constitution, afin de permettre à lui et à son successeur de sortir et d’entrer comme ils veulent à chaque fin de mandat. C’est orgasmique et les gens s’étonnent qu’on cherche à s’éterniser au pouvoir quand t’as le droit de renouveler ton va-et-vient si souvent ?

Nous au Togo on était mal barré depuis ! Mais Blaise Compaoré lui s’est barré à la française !

Je sais pas si t’as remarqué, mais dans toute la sous-région, conserver ou non les Constitutions dans leur état actuel a été la question à la mode au sein des institutions étatiques ! Chacun avait fait son grizzly suivant les situations de conservation ! #Lesaviezvous? Cet animal fait grrrrrr tout le temps, d’où son nom, le grizzly ! stock-vector-grizzly-bear-cartoon-71008741

Burkina Faso, on a failli changer la Constitution; le peuple a fait 5834970375_grrrr128651997369060145_answer_1_xlarge Blaise s’est retiré (il y a pas eu d’orgasme)?

Benin, Yayi Boni voulait changer la constitution; le peuple a fait h3_A44_EF50. il a dit, c’est bon, ça n’a qu’à s’asseoir comme ça, je finis mon mandat tranquillement (il va atteindre l’orgasme) !

Et puis au Togo, le gouvernement Faure a voulu changer la Constitution, et le Parlement représentant du peuple a fait 1d832c54 et ça c’est le pied pour le président de la république ! C’est l’effet inverse au Togo. Changer la constitution aurait limité le mandat présidentiel !

Le surmoi : Comment vois-tu l’avenir de Blaise Compaoré?

Le ça : Un rôle de dictateur dans la prochaine saison des bobo-diouf?

Le surmoi : Mais encore ? je sens dans tes yeux braisés de fumée colombienne que tu ne me dis pas tout… #anneroumanoff

Le ça : Et comment que je n’ai pas encore tout dit. T’as vu l’Union africaine là ? ah le numéro qu’ils font actuellement au Burkina. Où étaient-ils quand leur homologue voulait changer la Constitution ? Où étaient-ils ? ils disaient rien ! Aujourd’hui, le type saute de son siège ! Le pouvoir est par terre, les civils hésitent, le colonel Zizou donne un coup de boule à son collègue Traoré et s’en empare ! Il roule des mécaniques en disant aux civils d’attendre leur tour, le temps d’une transition ! Mais que l’Union africaine la ferme un peu et qu’elle laisse le pouvoir transiter doucement aux civils… Espèces de pompiers du dimanche va !

165167_169042443141451_100001070899913_395940_5519501_n

Le surmoi : bah, ça tombe bien, on est dimanche, il est presque 3 heures du matin, le cendrier commence par se remplir. Et si on s’arrêtait là ? Tu veux peut-être dire un dernier mot pour les lecteurs ?

Le ça : Mot !

megots

Le surmoi : Merci d’avoir su si bien nous accompagner. #laurentsadoux

The following two tabs change content below.
Eteh Komla ADZIMAHE
Le méchant qui se repose. Ecrivant à l'envi et par envie. Sujets où relever un peu de bêtise humaine. Retourner le fumier dans la terre pour obtenir de belles récoltes.
Eteh Komla ADZIMAHE

Derniers articles parEteh Komla ADZIMAHE (voir tous)

Eteh Komla ADZIMAHE Écrit par :

Le méchant qui se repose. Ecrivant à l'envi et par envie. Sujets où relever un peu de bêtise humaine. Retourner le fumier dans la terre pour obtenir de belles récoltes.

3 Comments

  1. Eli
    10 novembre 2014
    Reply

    Excellent billet. Tu me fais exploser de rire avec le gnadoè de ton ça. Effectivement au Togo papa Eyadema le « visionnaire » voyait déjà à cette époque ce qui se passe au Burkina.
    Cordialement 🙂

    • Eteh Komla ADZIMAHE
      11 novembre 2014
      Reply

      Message de mon « ça » à ton endroit : « C’est un plaisirrrrrrrrrr de t’entendre riiiiiiiiiire à ça ». fin de citation !

  2. aristideshonyiglo
    Aristides Honyiglo
    14 novembre 2014
    Reply

    T’es ouf ! avec une once macaronique, j’apprecie. Comme un authentique « fou » tu es créatif et tres intelligent. Compliments!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *